L'EGLISE SAINTE-ELISABETH DE HONGRIE / SAINT ELISABETH OF HUNGARY CHURCH

 

L'Eglise Sainte-Elisabeth

 

La première pierre est posée le 14 mai 1628 par Marie de Médicis. Les religieuses franciscaines ont pour patronne Sainte Elisabeth de Hongrie.

Le 14 juillet 1646 en présence de la reine Anne d’Autriche, l’église est dédiée à Notre-Dame de la Pitié. Louis XIII a, pendant son règne, consacré la France à la Vierge Marie. Le 29 août 1792, les révolutionnaires chassent les religieuses et arrêtent leur confesseur. Il sera le premier à être tué lors du massacre des Carmes le 2 septembre suivant. L’église devient église paroissiale en 1803. L’ordre de Malte vient y célébrer et l’église devient leur église conventuelle en 1938. Les chevaliers français y prononcent alors leurs vœux.

The first stone was laid on May 14, 1628 by Marie de Medicis.The Franciscan nuns have Saint Elizabeth of Hungary asa patron.On July 14, 1646 in the presence of Queen Anne of Austria, the church is dedicated to Our Lady of Mercy.Louis XIII has, during his reign, devoted France to the Virgin Mary.On August 29, 1792, revolutionaries drove the nuns and laid their confessor.He will be the first to be killed in the massacre of the Carmes on September 2 following. The church became a parish church in 1803.The Order of Malta has just celebrate the church and became their convent church in 1938.The French knights will then pronounce their vows there.

L'Eglise Sainte-Elisabeth Baie 8 : Saint Jean l’Evangéliste 1828 - Abel de Pujol, peintre, auteur du carton - Warren-White et Edouard Jones, maîtres-verriers

A partir de 1825, le Comte de Chabrol, Préfet de la Seine, commande six verrières pour la chapelle de Vierge, édifiée par Godde à l’arrière du choeur de l’église. Trois d’entre elles (Les Vertus théologales, aujourd’hui disparues) sont commandées à l’atelier William Collins de Londres, d’après les modèles du peintre Reynolds ; trois autres (Saint Jean Baptiste, Saint Jean l’Evangéliste et Saint Joseph), dessinées par Abel de Pujol, sont réalisées à partir de 1828 par les verriers anglais Warren-White et Jones. Sous le Second Empire, la démolition de la chapelle entraîne la dépose des vitraux dont trois seulement retrouvent place dans le bas-côté droit de l’église au milieu du 20e siècle. Jalons essentiels du renouveau du vitrail au début du 19ème siècle, ces verrières anglaises, d’une qualité picturale exceptionnelle, ont suscité une forte émulation dans les ateliers parisiens, tant à la Manufacture de Sèvres qu’à la verrerie de Choisy-le-Roi.

Adresse
195, rue du Temple
75003 PARIS


GPS
Latitude : 48.866026
Longitude : 2.360746


Plan



Comment s'y rendre
Métro : Temple (ligne 3)
Bus : 20/75 arrêt Turbigo/République

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 3ème et découvrir les environs


Liens
Vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur
le 3ème arrondissement.
Cette article concerne également la catégorie
Lieux de Culte.

Liens externes sur ce sujet
http://www.sainteelisabethdehongrie.com/


Sources
Info publique locale
Photos Richard Desenclos 2008 -2010