Aide à la recherche / Statues de l'Hôtel-de-Ville

LES STATUES DE L’HÔTEL-DE-VILLE
Statues de l'Hôtel-de-Ville  
 
 
Cet article est une forme d'aide à la recherche. Les articles concernant les statues de l’Hôtel-de-Ville sont classés par ordre alphabétique.
 

Lire la suite : STATUES DE L'HOTEL-DE-VILLE

LES STATUES DE L'HÔTEL-DE-VILLE - EUGENE BURNOUF
 
 
 
 
 La statue d'Eugène Burnouf
La statue d’Eugène Burnouf par Louis-Lefêvre Deslonchamps se trouve la façade est de l’Hôtel-de-Ville au premier niveau.
 
 
Eugène Burnouf, né à Paris le 8 avril 1801 et mort à Paris le 28 mai 1852, est un linguiste et indologue français, fondateur de la Société asiatique en 1822 et fils de Jean-Louis Burnouf. Il étudie d'abord à l'École royale des chartes1 puis se consacre aux langues orientales et suscite un mouvement d’études védiques scientifiques en France. Il enseigne un cours de grammaire générale à l'École normale supérieure et il est nommé professeur au Collège de France, où il est titulaire de la chaire de langue et de littérature sanskrites de 1832 à 1852. Parmi ses anciens élèves on compte le philologue et philosophe Ernest Renan et le bio-chimiste Marcellin Berthelot. En 1831 il reçoit le Prix Volney. Il est élu membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres en 1832. Ses recherches débordent largement le cadre du sanskrit, puisqu’il étudie notamment le pali et l’avestique. Eugène Burnouf est considéré comme l'un des plus grands indianistes français et le père des études bouddhiques modernes en Occident. On lui doit, notamment, une traduction du Bhâgavata Purâna et la première traduction du Sutra du Lotus, du sanskrit en français, publié en 1852.
 
Louis Alexandre Lefèvre-Deslonchamps, né à Cherbourg le 22 novembre 1849, mort à Paris en 1893, est un sculpteur de la Manche. Fils de mécanicien, il apprend la sculpture auprès d'Augustin Dumont. Membre de la Société des artistes français, il expose des rondes-bosses de 1873 à 1890. Il reçoit une médaille de 3e classe au Salon de 1878, une de 2e classe à celui de 1880, puis il est présenté hors concours. À Cherbourg, Louis-Alexandre Lefèvre-Deslonchamps a également réalisé le fronton du théâtre municipal et les cariatides, sous la direction de Charles de Lalande entre 1880 et 1882. L'année suivante, Ferdinand Bal lui confie l'exécution de deux atlantes à peau de lion pour le siège du journal La France puis de L'Aurore, au 142 rue Montmartre, à Paris, ville où il réalise également la statue d'Eugène Burnouf, fils de Jean-Louis Burnouf et beau-père de Léopold Delisle, sur la façade de l'hôtel de Ville, rue Lobau, et un groupe en bronze, À l'abattoir, placé à La Villette jusqu'à sa fonte par l'occupant allemand.
 
Adresse
Place de l'Hôtel-de-Ville
75004 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.856505
Longitude : 2.352404

Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Hôtel-de-Ville (lignes 1, 11)
Bus : 38/47/67/69/72/74/75/76/96 arrêt Hôtel-de-Ville
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 4ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les statues de l'Hôtel de Ville, mais aussi à celle des Statues du 4ème arrondissement.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2013