Aide à la recherche / Statues du Louvre

LES STATUES ET SCULPTURES DU LOUVRE

Les statues du Louvre
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Louvre sont divisés en deux rubriques « Statues individuelles » et « Statues des Ailes et Pavillons » classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DU LOUVRE

LES STATUES DU LOUVRE - AILE EST - LA STATUE DE SAPHO
 
 La statue de Sapho
 
 
 
La statue de Sapho par Pierre Travaux se trouve en douzième position à partir de la droite de l’Aile Est de la Cour Carrée du Louvre, au premier niveau. Elle date de 1859.
 
 
Sappho (en grec ancien Σαπφώ), anciennement orthographié « Sapho », est une poétesse grecque de l'Antiquité qui a vécu aux VIIe siècle et VIe siècle av. J.-C., à Mytilène sur l'île de Lesbos. Elle serait née vers 630 av. J.‑C. à Mytilène ou Eresós, et morte vers 580 av. J.‑C. Elle a été contemporaine du poète Alcée, lui aussi originaire de Lesbos. Très célèbre durant l'Antiquité, son œuvre poétique ne subsiste plus qu'à l'état de fragments. Sappho (c'est-à-dire en ionien-attique puis dans la koinè Σαπφώ) est la forme sous laquelle les Grecs d'Athènes, puis ceux de l'époque hellénistique, nommaient la poétesse, ôtant par là le caractère barbare à la forme éolienne de son nom, Psappho, ou Psappha (Ψαπφώ, en éolien, le dialecte parlé à Lesbos), forme qui est celle que l'on trouve dans ses poèmes. C'est cette dernière graphie qui est encore utilisée sur des coins servant à frapper des monnaies, retrouvés à l'époque des Antonins à Eresós, ville qui revendiquait avec Mytilène le privilège d'être le lieu de naissance de Sappho. Sappho est connue comme étant « la Lesbienne », c'est-à-dire, au départ par antonomase, « la personne célèbre de Lesbos ». L'usage du terme « lesbienne » dans le sens de « homosexuelle » n'est attesté qu'à partir du IXe ou Xe siècle apr. J.-C., le terme utilisé dans l'Antiquité étant tribas3. D'une même manière, les termes dérivés de son nom, saphisme et l'adjectif correspondant, saphique, dénotent plus souvent l'homosexualité féminine que ce qui a trait à la poétesse.
 
Sculpteur français (né à Corsaint (Côtes d’Or) le 10 mars 1822, décédé à Paris le 19 mars 1869), fils d’un tailleur de pierre, Pierre Travaux étudie à l’Ecole de dessin de Semur en Auxois. Par la suite, il suit l’enseignement du sculpteur Pierre Paul Darbois, à Dijon et entre à l’Ecole des Beaux-arts en 1847, dans l’atelier de François Jouffroy. Il participe à son premier Salon en 1852. Il travaille pour les églises Saint Eustache (La multiplication des pains), Saint Augustin (Deux anges), pour Notre Dame de Paris. Pour le Palais du Louvre, il fait partie des artistes les plus fortement sollicités par Lefuel, avec six œuvres : Jacques Amyot, Turgot, Atalante, La Pensée, Sapho, La Navigation. A Marseille, il reçoit plusieurs commandes publiques : L’Isthme de Suez (Parc Borély), Le roi René, Belsunce, Le Chevalier Roze, Palamède Forbin (Hôtel de la Préfecture). Il remporte une médaille de troisième classe en 1853, une médaille de troisième classe à l’Exposition universelle de 1855, des rappels en 1857, 1859, 1861.
 
Adresse
Louvre – Cour Carrée – Aile Est
75001 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.859911
Longitude : 2.339345
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Palais-Royal (lignes 1 et 7) ou Tuileries (ligne 1)
Bus : 39 68 69 95 Arrêt Musée du Louvre
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 1er arrondissement
D'autres articles sur les Statues et Sculptures du Louvre sont disponibles.
Retrouvez d’autre articles sur Les statues du 1er arrondissement.
Vous pouvez être intéressés par les généralités sur le Louvre.
 
Liens externes sur ce sujet
http://www.wikiphidias.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=392:travaux-pierre&Itemid=53
 
Sources
Wikipedia
http://louvre.sculpturederue.fr/page124.html  
Photo sur site