LA MERIDIENNE DE SAINT-SULPICE

 
La méridienne de Saint-Sulpice
 



La ligne méridienne matérialisée par une réglette de laiton scellée dans le sol de cette église fait partie d’un instrument scientifique appelé « gnomon astronomique », établi ici au XVIIIème siècle par les responsables de l’Observatoire de Paris, en plein accord avec les autorités ecclésiastiques, en vue de mesurer certains paramètres de l’orbite de la terre autour du soleil.


D’autres installations similaires ont été placées, par commodité, dans de grandes églises comme la cathédrale de Bologne où le pape Grégoire XIII a fait effectuer, au XVIème siècle, des études préparatoire à la mise en service du calendrier grégorien.

La méridienne de Saint-SulpiceLa ligne méridienne est tracée dans le sol de l’église selon une direction rigoureusement nord-sud. L’obélisque qui porte sa continuation sur le mur du transept et l’œilleton fixé en haut à droite de la fenêtre opposée constituent un instrument scientifique de précision, le gnomon astronomique, installé ici en 1743 sous la direction de l’astronome Pierre-Charles le Monnier. Quand à midi le soleil atteint le point culminant de sa course quotidienne, le zénith, il projette à travers l’œilleton un image en forme de disque lumineux. Celle-ci se déplace d’ouest en est, et elle franchit la ligne en un point qui varie selon la saison. Au soltice d’été, l’image passe sur la dalle carrée de marbre fixée au sol dans le transept sud. Au soltice d’hiver, elle traverse l’obélisque presque à son sommet. Aux équinoxes, elle coïncide avec la plaque de cuivre ovale qui se trouve derrière la grille, au centre de la balustrade du chœur. Le gnomon devait servir à élucider plusieurs points :

·         Connaître quelle est la meilleure méthode pour déterminer le moment des équinoxes – ce qui permet de fixer la date de Pâques et d’apprécier l’exactitude du calendrier,

·         S’assurer si l’obliquité de l’écliptique diminue – objet de controverse entre astronomes à l’époque,

·         Observer si la lune ne cause pas de balan-cement sensible (la nutation) dans l’axe de la terre,

·         Distinguer les varia-tions causées par la réfraction d’un air plus ou moins chaud dans la mesure de la hauteur du soleil,

·         Repérer le jour de l’année où la terre est la plus proche du soleil,

·         Suivre avec une grande précision la différence entre le temps moyen qu’indiquent les horloges et le temps vrai défini par les passages du soleil, tantôt plus tôt, tantôt plus tard.
 
Adresse 
Place Saint-Sulpice
75006 PARIS

GPS 
Latitude : 48.851216
Longitude : 2.334927
Plan

Comment s'y rendre
Métro : Saint-Sulpice (ligne 4)
Bus : 84/96 arrêt Saint-Sulpice

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 6ème et découvrir les environs.

Liens
Vous souhaitez être informés sur d'autres sites du 6ème  arrondissement. 
Vous désirez en savoir plus sur Les Cadrans et mesures.

Source
Panneau église
Photo Richard Desenclos 2010

 

RetRjmd210614à38#SPsO!53160.,