LE LABORATOIRE DES MUSEES DE FRANCE / NATIONAL MUSEUMS LABORATORY
 
 
Le Laboratoire des Musées Nationaux
 
 
Blotti sur 5000 m² au pied du pavillon de Flore, sous les jardins du Carrousel, le laboratoire de recherche des musées de France, sans doute le mieux outillé du genre dans le monde, œuvre à l'expertise des réserves du patrimoine.
 
 
Dans cette fosse de luxe de douze mètres de profondeur, éclairée par un puits de lumière et inaugurée le 16 février 1995, s'activent près de quatre-vingt personnes. L'idée de créer un tel lieu remonte à 1931 et le mérite en revient à deux Argentins argentés, les francophiles docteurs Carlos Mainini et Fernando Perez, médecins mécènes de leur état. Sur les traces de Pasteur, le premier a avoir poussé les chimistes et les physiciens à prendre place auprès des peintres, les hommes de l'art sud-américains offrirent aux conservateurs français les moyens de sonder leurs vieux tableaux en recourant à la toute jeune radiographie aux rayons X. La méthode se développa rapidement et les progrès de la technique aidant, s'étendit à d'autres longueurs d'onde : les infrarouges pour trahir les « repentirs », les dessins sous-jacents et autres repeints, les ultraviolets pour juger par le biais de la fluorescence de l'état de surface des réfections de vernis. Analyses complétées par l'utilisation du microscope électronique à balayage pour voir le très petit et caractériser chimiquement un matériau grâce au système d'analyse dispersif des photons X, la chromatographie pour identifier les vernis et les liants, etc..Toujours à la pointe du progrès, le laboratoire s'est doté d'une perle : l'accélérateur grand Louvre d'analyse élémentaire (AGLAE), un accélérateur d'ions qui étudie plus finement encore les matériaux utilisés pour la réalisation des œuvres d'art et ceux des objets archéologiques, permettant de révéler la dynamique de la composition et tous ses aspects historiques.
 
Nestled on 5000 sq m at the foot of the Pavillon de Flore, under the gardens of the Carrousel, the research laboratory of French museums, probably the best equipped of its kind in the world, works on expertise of heritage reserves.In this luxury pit twelve feet deep, illuminated by a skylight and opened February 16, 1995, are activated nearly eighty people.The idea of creating such a place dates from 1931 and the credit goes to two rich Argentines, French lovers doctors Mainini Carlos and Fernando Perez, sponsors doctors of their state.In the footsteps of Pasteur, the first to have prompted chemists and physicists to take place among painters, South American art men offered to the French conservative means to probe their old paintings using the newly radiographyX-ray.The method developed rapidly and technical progress helping, spread to other wavelengths, from infrared to betray the "repentance", the underlying patterns and other repainted, ultra-violets to judge throughthe fluorescence of the surface state of repairs of varnish. Analysis are completed by using the scanning electron microscope to see the very small and chemically characterize a material through the system dispersive analysis of X-ray photons, chromatography to identify varnishes and binders, etc. .. Also at the forefront ofprogress, the lab has developed a pearl: the accelerator Great Louvre of elemental analysis (AGLAE), an ion accelerator studying more finely the materials used for the realization of works of art and those ofarchaeological objects, to reveal the dynamics of composition and all of its historical aspects.
 
Adresse 
Pavillon de Flore,
Cour du Carrousel,
Louvre
75001 PARIS

GPS
Latitude : 48.860883
Longitude : 2.332059

Comment s'y rendre

Métro : Palais-Royal (lignes 1 et 7) ou Tuileries (ligne 1)
Bus : 39 68 69 95 Arrêt Musée du Louvre

Plan


A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 1er arrondissement.
D’autres articles concernant Les Sciences peuvent vous intéresser.
Vous pouvez également être intéressés par des généralités sur Le Louvre.

Liens externes sur ce sujet
-

Sources
Guide du Paris Savant
Photo R. Desenclos 2010