Aide à la recherche / Boulevards

LES BOULEVARDS

Les boulevards

 

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les boulevards sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : BOULEVARDS

LE BOULEVARD MASSENA
 
Le boulevard Masséna
 
Il va maintenant de la Porte de Vitry à la porte d’Italie. La longueur totale de ce boulevard et du précédent est de 2110 mètres.
 
 
Les portes de Choisy, d’Ivry, de Vitry et de la Gare ont été percées dans l’enceinte Thiers. Il a reçu en 1864, le nom du maréchal de France André Masséna (1758-1817), duc de Rivoli et prince d’Essling.
 
André Masséna, duc de Rivoli, prince d'Essling, né le 6 mai 1758 à Nice et mort le 4 avril 1817 à Paris, est un militaire français ayant commencé sa carrière dans l'armée de l'Ancien Régime. Adjudant au début de la Révolution française, il s'engage dans la Garde nationale et combat en Italie. Fort de son passé militaire, il est général de brigade, puis général de division en 1793. Il participe à la première campagne d'Italie sous les ordres du jeune général Napoléon Bonaparte et s'illustre à Rivoli. Commandant en chef de l'armée d'Helvétie, il affronte les Austro-Russes qu'il parvient à repousser au-delà du Rhin et évite par-là même l'invasion de la France. Une nouvelle fois aux côtés de Bonaparte en Italie, et malgré son opposition au Consulat à vie, il est élevé à la dignité de maréchal d'Empire lors de l'instauration du nouveau régime en 1804 et devient duc de Rivoli en 1808. Employé en Italie et en Autriche où il est récompensé par le titre de prince d'Essling, il passe au commandement en chef de l'armée du Portugal. Son échec face aux Anglais de Wellington lui vaut la disgrâce de Napoléon qui ne lui confie plus aucun poste militaire d'envergure durant l'Empire. Rallié aux Bourbons à la Restauration et fait commandeur de Saint-Louis par Louis XVIII, il meurt le 4 avril 1817 à l'âge de 58 ans. À Sainte-Hélène, Napoléon dira à propos de Masséna : « Il était décidé, brave, intrépide, plein d'ambition et d'amour-propre, son caractère distinctif était l’opiniâtreté. Il n'était jamais découragé. Il négligeait la discipline, soignait mal l'administration et, pour cette raison, était peu aimé du soldat. Il faisait assez mal les dispositions d'une attaque. Sa conversation était peu intéressante ; mais au premier coup de canon, au milieu des boulets et des dangers, sa pensée acquérait de la force et de la clarté. ».
 
1/2 – La Porte de Vitry.
La porte de Vitry est une porte située dans le quartier de la Gare au sud du 13e arrondissement. La porte de Vitry se situe historiquement dans le prolongement de la rue de Patay au niveau de son croisement avec le boulevard Masséna et le boulevard du Général-Jean-Simon - nom donné depuis 2005 à une partie du boulevard Masséna - à l'ancien emplacement de l'enceinte de Thiers. Elle correspond de nos jours à la zone limitrophe entre les boulevards des Maréchaux et le boulevard périphérique, jusqu'à la limite communale d'Ivry-sur-Seine. Elle se trouve à 200 m à l'est de la porte d'Ivry et 300 m au l'ouest de la porte de la Gare.
 
24 bis à 26 bis on trouve l'une des rares maisons urbaines construites par Le Corbusier à Paris, la maison Planeix, du nom de son premier propriétaire. Dans les années trente, le peintre Auguste Herbin y eut son atelier, et le mouvement Abstraction-Création son siège.
37, se trouve une importante caserne de pompiers, la caserne Masséna, construite en 1971 sur les plans de l'architecte Jean Willerval. Elle abrite la partie technologique du musée de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.
Au carrefour avec l'avenue de la Porte-d'Ivry, s'élève une école élémentaire, construite entre 1933 et 1937 sur les plans de l'architecte Édouard Crevel (1880-1969), alors même que cette partie de la zone était encore couverte de roulottes et baraquements. Cette école en béton armé est représentative du style « scolaire » des années 1930. Elle est notamment ornée de deux hauts-reliefs en béton, œuvres du sculpteur René Letourneur (1898-1990), dont l'un représente la Ville de Paris prenant sous sa protection les enfants du quartier, à l'époque misérable.
65 – Emplacement de l’ancien magasin central des troupes coloniales.
 
76 – Porte d’Ivry. Dans le triangle formé avec les nos  1 à 11 de la rue Nationale, les nos  2 à 18 de l'avenue d'Ivry et les voies ferrées de la ligne de Petite Ceinture en bordure des nos  107 à 115 de la rue Regnault, étaient implantées les anciennes usines Panhard et Levassor, construites en 1891. Dans cet espace, au no 16 de l'avenue d'Ivry, se trouvent le siège de Gares & Connexions, branche de la SNCF chargée de gérer et développer les gares voyageurs du réseau ferré national français et celui du bureau d'études AREP, spécialisé dans l'aménagement et la construction de gares en France et à travers le monde.
 
La Halle Georges-Carpentier, important complexe sportif de l'arrondissement, située entre les portes d'Ivry et de Choisy.
 
122 – Porte de Choisy
La porte de Choisy est l'une des 17 portes percées dans l'enceinte de Thiers au milieu du XIXe siècle pour protéger Paris, en France. Cette enceinte, détruite après la Première Guerre mondiale, bénéficiait d'un espace inconstructible, la Zone, qui a été urbanisé dans l'Entre-deux-guerres, notamment par la construction des HBM de la Ville de Paris. Depuis que l'État a annexé en 1860 à la Ville de Paris les espaces situés à l'intérieur de l'enceinte de Thiers, la porte constitue une des limites des communes de Paris et de Vitry-sur-Seine. Localisée à 100 m à l'ouest de la porte d'Ivry et à 100 m à l'est de la porte d'Italie, la porte de Choisy correspond au carrefour de l'avenue de Choisy et de l'avenue de la Porte-de-Choisy avec le boulevard Masséna, dans le 13e arrondissement. Elle est située entre les anciens bastions 88 et 89 de l'enceinte de Thiers. C'est une porte parisienne d'importance moyenne vers le sud, à l'origine de l'ancienne route nationale 305. Elle débouche sur la commune d'Ivry-sur-Seine.
 
143 – Square Hélène Boucher.
Le square Hélène-Boucher est un square du 13e arrondissement. Ce square porte le nom de l’aviatrice française Hélène Boucher (1908-1934).
 
168 – Porte d’Italie.
La porte d'Italie est située dans le 13e arrondissement, au carrefour de l'avenue d'Italie, du boulevard Masséna, de l'avenue de la Porte d'Italie et du boulevard Kellermann, face au Kremlin-Bicêtre. La porte d'Italie est le point de départ de la route nationale 7 qui relie Paris à l'Italie, d'où son nom. La porte d'Italie occupe un emplacement situé entre les bastions 87 et 88 de l'ancienne enceinte de Thiers. Lors de la libération de Paris à la fin de la Seconde Guerre mondiale, en plus de la porte d'Orléans, c'est par cette porte que certains des premiers éléments de la Deuxième Division blindée sont entrés dans Paris le 24 août 1944 : le premier Français libre fut en effet le capitaine Raymond Dronne, avec sa 9e Compagnie (« La Nueve ») (Régiment de marche du Tchad). La porte d'Italie est située à la limite du quartier asiatique de Paris et du quartier de la Maison-Blanche. Plusieurs grandes chaînes d'hôtels sont installées à la porte d'Italie du côté Kremlin-Bicêtre. Côté Paris, le quartier héberge des concessionnaires automobiles. À proximité se trouve un des accès au parc Kellermann.
 
Adresse
Boulevard Masséna
75013 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.
Longitude : 2.
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Porte d’Ivry, Porte de Choisy et Porte d’Italie (ligne 7)
Bus : 27 arrêts Porte de Vitry, Masséna/Darmesteter. 83 arrêts Régnault, Nationale, 47 arrêt Porte d’Italie.
Tramway : T3b arrêts Porte d’Ivry, Porte de Choisy, Porte d’Italie.
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 13ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 13ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Boulevards peuvent vous intéresser.
 
 
Sources
Dictionnaire historique des rues de Paris
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2017
Photo du boulevard Masséna à hauteur de la Porte de Choisy.