Aide à la recherche / Eglise Saint-Roch

L’EGLISE SAINT ROCH

L'Eglise Saint-Roch

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant l’Eglise Saint-Roch sont classés par ordre alphabétique. Une division entre les statues extérieures et celles qui se trouvent dans l’édifice est faite.

Lire la suite : EGLISE SAINT-ROCH

L'EGLISE SAINT-ROCH - LA CHAPELLE SAINT-NICOLAS
 
 
 Eglise Saint-Roch - La chapelle Saint-Nicolas
 
 
 
La chapelle Saint-Nicolas suit la chapelle Saint-Jean-Baptiste et précède la chapelle de la Compassion.
 
 
Saint-Nicolas, évêque de Myre en Asie mineure (mort en 350) est le patron des avocats. Une chapelle lui était dédiée dans le palais royal de l’île de la Cité. Elle fut transférée près de Saint-Roch, quand le Louvre devint le nouveau palais royal. Saint-Nicolas est également patron des mariniers, en raison du miracle qu’il réalisa lors d’un naufrage. Il est fêté le 6 décembre.
 
Bossuet, célèbre prédicateur, écrivain et évêque de Meaux (1627-1704), habitait près de Saint-Roch. Devant l’autel, la dalle rappelle que son corps fut déposé en cette église avant d’être inhumé à Meaux.
Eglise saint-Roch - La chapelle Saint-NicolasEglise Saint-Roch - La chapelle Saint-Nicolas
Les deux toiles marouflées sont d’Alexandre Colin (1798-1873).
A droite, Saint-Nicolas apaise la tempête.
A gauche, les funérailles de Saint-Nicolas.
 
Statue de sainte Rita de Cascia (1381-1457), dont on demande l’intercession dans les cas de causes désespérées. Fête le 22 mai.
 
Le buste de Pierre Mignard, mort en 1695, peintre, et la statue de sa fille, la comtesse de Feuquières proviennent de leur ancien monument funéraire.
Œuvre de Desjardins, seul vestige du monument funéraire du grand peintre, avec, devant lui, une Madeleine, de Le Moyne, qui n’est autre que la fille de Mignard, Catherine, que le comte de Feuquières avait épousée pour sa rare beauté. Elle se trouve dans la chapelle Saint-Nicolas.
 
 
Eglise Saint-Roch - La chapelle Saint-Nicolas
Le monument funéraire de Pierre Mignard (1612-1695) fut commandé par sa fille, la comtesse Feuquière, au sculpteur Jean-Baptiste II Le Moyne (1704-1778) en 1735. Achevé en 1744, il ornait autrefois l’église des Jacobins, détruite sous le Directoire. La comtesse à genoux, en prière, était placée près du buste de son père au pied d’un grand obélisque. Deux génies des arts l’accompagnaient alors que dans la partie supérieure, la figure du Temps s’élevait dans les airs en soutenant une ample tenture. De ce monument, il ne subsiste que le magnifique buste d’après Desjardins et la statue de la comtesse éplorée. Celle-ci fut installée au 19e siècle dans la chapelle du Calvaire, convertie en Madeleine au pied de la croix.
 
Adresse
296, rue Saint-Honoré
75001 PARIS

GPS
Latitude : 48.864872
Longitude : 2.332203

Plan


Comment s'y rendre
Métro : Pyramides (ligne 7, 14)
Bus : 21/27/68/81/95 arrêt Pyramides

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.

Liens
Vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur
le 1er arrondissement.
D’autres articles se rapportant à l’Eglise Saint-Roch peuvent vous intéresser.

Liens externes sur ce sujet
http://www.saintrochparis.cef.fr/

Sources

Wikipedia
Photo Richard Desenclos 2014