Aide à la recherche / CIMETIERE DU PERE-LACHAISE

LE CIMETIERE DU PERE LACHAISE
Le cimetière du Père Lachaise
 
 
 
Cet article permet de situer les personnalités enterrées au cimetière du Père Lachaise au travers de listes - par ordre alphabétique, par division ainsi que celles qui disposent d'ornements (statues, bustes, médaillons, etc.).
 
Il est également possible de localiser les tombes sur des plans de chaque division.
 
L'ensemble concerne environ un millier de tombes sur les quelque 70.000 qui se trouvent au Père Lachaise.
Cliquer sur le lien ci-dessous pour accéder à la liste puis sur le nom pour retrouver l'article..
 

Lire la suite : CIMETIERE DU PERE LACHAISE

LES STATUES DE LA COMEDIE FRANCAISE - LE MEDAILLON DE MOLIERE
 
 
 
 
 
Le médaillon de Molière
Le médaillon représentant Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière (1622-1673) se trouve sous la galerie du Théâtre Français dans la partie située le long de la rue de Richelieu. Il est l’œuvre de Denis Puech (1854-1942) en 1909.
 
 
Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière, baptisé le 15 janvier 1622 en l'église Saint-Eustache à Paris, et mort dans sa maison de la rue de Richelieu le 17 février 1673, est un comédien et dramaturge français. Considéré de son vivant comme le meilleur acteur et auteur comique du royaume, et depuis sa mort comme l'un des génies de la littérature universelle, il fut également l'un des fondateurs et le principal animateur d'une troupe de théâtre, qui, après s'être illustrée à Paris et en province sous la régence d'Anne d'Autriche et dans les douze premières années du règne personnel de Louis XIV, fut à l'origine de l'actuelle Comédie-Française. Tout en s'attachant à la peinture des mœurs de son temps, et singulièrement de la bourgeoisie, dont il dénonce les travers (prétention nobiliaire, place des femmes, mariage d'intérêt…) pour la plus grande satisfaction d'un public essentiellement «mondain», Molière a créé des personnages individualisés, à la psychologie complexe, qui sont rapidement devenus des archétypes. Le meilleur de son œuvre, composée d'une trentaine de comédies, accompagnées ou non d'entrées de ballet et de musique, constitue depuis deux siècles l'un des piliers de l'enseignement littéraire en France. Signe de la place emblématique qu'il occupe, le français est couramment désigné comme « la langue de Molière », de même que l'anglais est « la langue de Shakespeare ».
 
Denys Puech, né le 3 décembre 1854 à Gavernac (commune de Bozouls) et mort en décembre 1942 à Rodez, est un sculpteur français. Denys Puech est issu d'une famille d'agriculteurs très modestes. Orpheline du tisserand de Gavernac, sa mère qui sait écrire inculquera à ses quatre fils le goût d'apprendre. Travaillant le bois en gardant ses moutons sur le causse, il débute comme apprenti chez l’artisan marbrier François Mahoux à Rodez, où se trouve un musée concernant le peintre Puech dans lequel un grand nombre de ses œuvres sont exposées. En 1872, après deux ans de formation, il poursuit son apprentissage à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers de François Jouffroy puis d'Alexandre Falguière et d'Henri Chapu. En 1881 il obtient son premier succès avec le 2e grand prix de Rome pour Tyrtée chantant les Messéniennes. En 1883, nouveau succès avec le 2e grand prix de Rome pour Diagoras mourant de joie en apprenant le triomphe de ses deux enfants vainqueurs aux Jeux Olympiques. Il est enfin lauréat du grand prix de Rome pour Mezence blessé en 1884. Dès lors il réalise de nombreuses commandes d'État au long de la Troisième République, sculptant entre autres les bustes de Jules Ferry (1895), Sainte-Beuve (1898), Émile Loubet (1901), et pendant son séjour romain comme directeur de la Villa Médicis, celui de Benito Mussolini (1925), qui lui vaudra l'hostilité de ses compatriotes se manifestant la même année lors de l'inauguration du Monument de La Victoire sur la place d'Armes de Rodez, en présence du ministre de la marine, Émile Borel. Il rencontre alors son ami Jerome Carcopino.
 
Adresse
Galerie du Théâtre Royal
Rue de Richelieu
75001 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.863664
Longitude : 2.335841
 
Comment s'y rendre
Métro : Palais Royal (lignes 7, 1)
Bus : 39/48/67/95/39/27/68/81/21 arrêt Palais-Royal-Comédie Française
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles portant sur le 1er arrondissement.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les Statues diverses.
Par aillleurs, d’autres articles sont disponibles concernant les statues du 1er arrondissement.

Liens externes sur ce sujet
https://fr.wikipedia.org/wiki/Denys_Puech
Sources
Wikipedia
Wikiphidias
Photo R.Desenclos 2016