Aide à la recherche / Lieux Historiques

LIEUX ET BÂTIMENTS HISTORIQUES

Lieux historiques

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les lieux historiques sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : LIEUX ET BATIMENTS HISTORIQUES

LA FOLIE SANDRIN

 

La Folie Sandrin

 

En 1774, le sieur Sandrin acquiert au cœur du village de Montmartre, une propriété d’un arpent et demi afin de s’y faire construire une luxueuse maison de campagne ou « folie ». Cette belle maison de campagne « comprenait un rez-de-chaussée sur caves, surmonté de deux étages carrés et d'un grand grenier, avec beaux escaliers ».

 

 Au rez-de-chaussée se trouvaient un grand salon, une salle à manger, une salle de billard, un office, une cuisine et les écuries et remises. Le premier étage avait10 pièces, avec, en dehors un grand réservoir en plomb recevant les eaux pluviales. Au deuxième étage, il n'y avait que9 pièces,mais l'ensemble formait toutefois 24 pièces avec, en plus, le grand grenier et les écuries et remises. Le logis était vaste. Devant la maison, il y avait un jardin de 6 ares, planté d'un quinconce en ormes ; derrière, un autre jardin de 70 ares, dessiné partie « dans le genre anglais », partie en potager. On y trouvait des puits, des bosquets, des berceaux, des rochers, et aussi des souterrains. Revendue à un marchand de vin en 1795, elle est transformée en clinique en 1806 par le docteur Prost, spécialiste des maladies mentales. Ce disciple de Pinel, en rupture avec la tradition qui maintenait les aliénés enchaînés dans les asiles, expérimente des traitements novateurs. « Le traitement moral est quelquefois plus efficace que les secours de l’art. Il faut être par caractère disposé à cette douce bienveillance, qui, ne se démentant jamais, inspire et fixe la confiance du malade et l’amène à faire sans effort ce qui convient à son état ». Le succès ne tarde pas, surtout auprès d’une clientèle d’écrivains et d’artistes fatigués ou dépressifs, et le docteur Esprit Blanche reprend en 1820 un établissement déjà célèbre. Avec son épouse, animée des mêmes sentiments philanthropiques, il s’attache à faire mener une paisible vie de famille à ses pensionnaires. Le plus illustre, à partir de 1841, se nomme Gérard de Nerval.

Adresse 
22, rue Norvins
75018 PARIS


GPS
Latitude : 48.887176
Longitude : 2.339237

Comment s'y rendre

Métro : Lamarck-Caulaincourt (ligne 12)

Bus : Montmatrobus arrêt Place du Tertre-Norvins


Plan


A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 18ème et découvrir les environs


Liens

Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 18ème arrondissement.

Vous pouvez accéder à d’autres articles concernant Lieux et bâtiments historiques qui peuvent vous intéresser.


Liens externes sur ce sujet

http://montmartre-hier.blogspot.fr/2011/11/la-folie-sandrin.html


Source
Borne historique
Photo R.Desenclos 2011