LA DEMEURE D'OLYMPE DE GOUGES
 
 
La demeure d'Olympe de Gouges
 
 
Née à Montauban le 7 mai 1748, Olympe de Gouges, veuve à 18 ans, vient s’installer à Paris où ses contemporains attestent de sa beauté.
 
 
Autodidacte, elle complète sa formation intellectuelle pour rédiger une œuvre abondant, théâtrale et politique. Inspirée par le droit naturel du genre humain, elle se déclare contre l’esclavage, et réclame des refuges pour « les vieillards sans forces, les enfants sans appui et les veuves ». animée d’un féminisme chaleureux et lucide, elle publie en septembre 1791 une « Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne », véritable défense de ce « sexe autrefois méprisable et respecté, et depuis la Révolution, respectable et méprisé ». Installée ici, dans un pied-à-terre proche de l’Assemblée, elle déclare : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même fondamentales : la femme a le droit de monter sur l’échafaud, elle doit avoir également celui de monter à la tribune ». Jugée, sans avocat, pour offense à la souveraineté du peuple, elle est guillotinée le 3 novembre 1793.
 
Adresse 
270, rue Saint-Honoré
75001 PARIS

GPS
Latitude : 48.864537
Longitude : 2.333302

Comment s'y rendre

Métro : Pyramides (lignes 7, 14)
Bus : 21/27/39/48/68/81/95 arrêt Palais-Royal-Comédie Française

Plan


A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.

Liens

Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 1er arrondissement.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les bâtiments historiques.

Liens externes sur ce sujet
-

Sources
Borne historique
Photo R.Desenclos 2012