L’EGLISE SAINT-PIERRE-AUX-BŒUFS

L'Eglise saint-Pierre aux boeufs

Bien qu’elle soit déjà mentionnée en 1136, on ignore la date précise de sa fondation. Elle fut fermée en 1790, vendue en 1796 et occupée par un tonnelier en 1816. Cette église était une dépendance du prieuré de Saint-Eloi.


Elle se trouvait sur le côté nord du parvis de Notre-Dame. Une légende court concernant le nom de cette église. Un matin où le Saint-Sacrement sortait en procession de cette église, tous les passants s’agenouillèrent. Deux bœufs qui, conduits à l’abattoir, passaient aussi, s’agenouillèrent à leur tour. A compter de ce jour, deux têtes de bœufs en pierre furent sculptées sur les façades de l’église en bas-reliefs dont le portail du XIIIème siècle, démonté en 1837, a été remonté à l’église Saint-Séverin dont il constitue maintenant le portail principal. Sa crypte, préservée, fut utilisée par le théâtre d’Arcole jusqu’en 1853.


Liens

D'autres articles peuvent vous intéresser dans la catégorie Paris disparu.


Sources

http://www.tombes-sepultures.com/crbst_998.html  
http://www.priceminister.com/offer/buy/120922131/tres-rare-ancien-plan-grave-quartier-de-paris-38-ile-de-la-cite-notre-dame-ancien-hotel-dieu-eglise-st-landry-st-pierre-aux-boeufs-1786-gravures.html