L'HÔTEL D'ALBRET

 

 

Situé rue du Four Saint-Honoré (rue Vauvilliers), il fut démoli vers 1572 pour édifier la partie est de l’hôtel de la Reine.

 

 

En 1572, Catherine de Médicis, craignant le voisinage de Saint-Germain l'Auxerrois, à cause d'une prédiction d'un astronome, abandonna les Tuileries. Elle acheta l'hôtel d'Albret qui s'ouvrait rue du Four (Vauvilliers) et acquit ensuite plusieurs maisons entre cette rue du Four et la rue d'Orléans; puis elle expropria les Filles Pénitentes, dont le monastère s'étendait entre les rues d'Orléans, la rue de Grenelle-Saint-Honoré, la rue Coquillière, et la rue des Haches (Berger). Les religieuses furent transférées rue Saint-Denis, à Saint-Magloire, et la reine supprima la portion de la rue d'Orléans qui séparait les deux terrains, celui des Filles Pénitentes et celui de l'ancien hôtel d'Albret qui, reconstruit par Philibert Delorme et Jean Bullant, était devenu l'hôtel de la Reine. Catherine de Médicis mourut dans son hôtel en 1589.

Adresse
Rue Vauvilliers, Paris 1er

GPS
Longitude : 48.861666
Latitude : 2.343288

Plan



A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 1er arrondissement et découvrir les environs.

Liens
D’autres articles portant sur la catégorie Paris disparu peuvent vous intéresser.
Vous pouvez également vous reporter à la catégorie Hôtels particuliers.
D'autres articles portant sur le 1er arrondissement sont disponibles

Source
Dictionnaire du Paris disparu
http://www.cosmovisions.com/monuParisBourseCommerce.htm