LES SCULPTEURS DE LA CAPITALE - HENRI CHAPU
La statue La Cantate
 
 
Sculpteur Français (né à Mée (Seine-et-Marne) le 29 septembre 1833, décédé à Paris le 21 avril 1891), fils de paysan, Chapu suit ses parents quand ceux-ci s’installent à Paris (où son père devient concierge).
Il suit les cours de la Petite École de 1848 à 1849 et entre à l'École des Beaux-Arts, en 1849. Elève de James Pradier, de Francisque Duret et de Léon Cogniet, il remporte le Prix de Rome en 1855 (Piété filiale de Cléobis et Biton), prix partagé avec Amédée Doublemard. Il avait auparavant obtenu le deuxième prix de gravure en 1851 (Neptune faisant naître un cheval) et le deuxième prix de sculpture en 1853. Il faut signaler que Chapu remporte le Prix de Rome sur une œuvre qui a subi des dommages, à la suite d’une chute pendant le transport. Le Jury n’a cependant pas hésité à lui attribuer le prix. A son retour à Paris, il est employé par des architectes, pour exécuter des cariatides et des mascarons. Par la suite, il continue de collaborer à la décoration extérieure ou intérieure de plusieurs hôtels particuliers. Il débute au Salon de 1863, alors qu’il était encore à Rome, avec Mercure inventant le caducée. L’œuvre qui assure sa notoriété est Jeanne d’Arc à Domrémy, en 1872. Il exécute la Cantate pour l’Opéra de Paris, les Lettres pour la Sorbonne, le monument à Berryer pour le Palais de Justice de Paris. Il réalise aussi plusieurs dizaines de portraits (principalement sous forme de bas-relief) et monuments funéraires : Gustave Flaubert, Thiers, Le Verrier, Berryer, Henri Regnault (La Jeunesse), la comtesse d'Agoult (La Pensée), Mgr Dupanloup, Mgr de Bonnechose, la duchesse de Nemours, la duchesse d'Orléans, les frères Galignani...Chapu reçoit une médaille de troisième classe en 1863, une médaille en 1865 et en 1866, une médaille d'honneur en 1875 et en 1877. Il est nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1867, officier en 1872. Il est élu à l'Académie en 1880. Il est nommé professeur de modelage à l'École des Beaux-arts.
Paris 4ème
Tribunal de Commerce. L’Art mécanique. 1865.
Hôtel de Ville de Paris. La Moisson. 1883.
Paris 5ème
Eglise de Saint Etienne du Mont. Saint Jean - Saint Louis de Gonzague. 1867.
La Sorbonne. Les Lettres.
Paris 6ème
Eglise Saint Joseph des Carmes. L'abbé Thénon.
Paris 8ème
Eglise de Saint Augustin. Saint Joseph. 1876.
Hôtel Sédille. Atlantes.
Paris 9ème
Opéra Garnier. La Cantate. 1869.
Magasins du Printemps. Le Printemps - L'Eté - L'Automne - L'Hiver. 1882.
Paris 16ème
Palais Galliera. La Peinture. 1889.
Paris 20ème
Cimetière du Père-Lachaise. La Pensée. Monument de la comtesse d'Agoult, dite Daniel Stern.
Cimetière du Père-Lachaise. Le Génie de l'Immortalité. Tombeau de Jean Reynaud (1806-1863).
Cimetière du Père-Lachaise. Le Patriotisme. Tombeau de Louis Adolphe Thiers.
Cimetière du Père Lachaise. Mausolée de Thiers. Fronton en marbre.
Ecole des Ponts et Chaussées. Carnot, président de la République française. 1888.
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles sur les Sculpteurs de la capitale.
Sources
Divers Internet
Wikiphidias
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2011