Aide à la recherche / Statues et Sculptures Diverses

LES STATUES DIVERSES

Les autres statues
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues et sculptures diverses sont classés par ordre alphabétique pour chaque lieu ainsi que pour les oeuvres isolées. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier. Cliquer sur le lieu recherché et la page détaillant les oeuvres apparaîtra.

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DIVERSES

LA STATUE DE FRANCIS GARNIER
 
 
 
 
La statue de Francis Garnier
Le monument à Francis Garnier est un ensemble sculpté par Denys Puech en 1898, et dédié à Francis Garnier (1839-1873), officier de marine et explorateur français.
 
 
La dépouille de Garnier ayant été retrouvée et incinérée en 1983 à Hô-Chi-Minh-Ville, les cendres ont été enchâssées dans le socle du monument le 23 avril 1987, lors d'une cérémonie officielle. Sur le socle, une inscription porte le nom de Garnier, les dates de naissance et de décès, ainsi que trois lieux rappelant sa carrière :
    INDO-CHINE, où il fit toute sa carrière ;
    MEKONG, fleuve dont il dirigea l'exploration (il en était le commandant en second, puis principal à la mort de Doudart de Lagrée) ;
    FLEUVE ROUGE, fleuve du Yunnan également exploré par Garnier (qui trouva la mort dans son delta).
 
Marie Joseph François Garnier dit Francis Garnier, né à Saint-Étienne le 25 juillet 1839 et mort au combat à Hanoï, le 21 décembre 1873, est un officier de marine et explorateur français. Il devint célèbre pour avoir passé l’essentiel de sa vie à explorer le Mékong. Sa carrière d’officier et sa fin héroïque en ont fait une des figures de premier plan de l'histoire de la Marine française. Fils d'un légitimiste convaincu - qui brisa son épée d'officier en 1830 - il entre en 1856 à l'École navale, après de bonnes études au lycée de Montpellier. En raison de ses pensées ambitieuses, de son courage et de sa fougue malgré sa petite taille ses camarades de Navale l'avaient surnommé « Mademoiselle Bonaparte ».
 
Denys Puech, né le 3 décembre 1854 à Gavernac (commune de Bozouls) et mort en décembre 1942 à Rodez, est un sculpteur français. Denys Puech est issu d'une famille d'agriculteurs très modestes. Orpheline du tisserand de Gavernac, sa mère qui sait écrire inculquera à ses quatre fils le goût d'apprendre. Travaillant le bois en gardant ses moutons sur le causse, il débute comme apprenti chez l’artisan marbrier François Mahoux à Rodez, où se trouve un musée concernant le peintre Puech dans lequel un grand nombre de ses œuvres sont exposées. En 1872, après deux ans de formation, il poursuit son apprentissage à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers de François Jouffroy puis d'Alexandre Falguière et d'Henri Chapu. En 1881 il obtient son premier succès avec le 2e grand prix de Rome pour Tyrtée chantant les Messéniennes. En 1883, nouveau succès avec le 2e grand prix de Rome pour Diagoras mourant de joie en apprenant le triomphe de ses deux enfants vainqueurs aux Jeux Olympiques. Il est enfin lauréat du grand prix de Rome pour Mezence blessé en 1884. Dès lors il réalise de nombreuses commandes d'État au long de la Troisième République, sculptant entre autres les bustes de Jules Ferry (1895), Sainte-Beuve (1898), Émile Loubet (1901), et pendant son séjour romain comme directeur de la Villa Médicis, celui de Benito Mussolini (1925), qui lui vaudra l'hostilité de ses compatriotes se manifestant la même année lors de l'inauguration du Monument de La Victoire sur la place d'Armes de Rodez, en présence du ministre de la marine, Émile Borel1. Il rencontre alors son ami Jerome Carcopino.
 
Adresse
Place Camille Jullian
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.840315
Longitude : 2.336762
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Port-Royal (ligne B)
Bus : 38 arrêt Observatoire Port Royal, 83 arrêt Observatoire Assas
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 6ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Statues diverses peuvent vous intéresser.
Retrouvez d’autres articles portant sur les Statues du 6ème arrondissement.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2014