Aide à la recherche / Statues et Sculptures Diverses

LES STATUES DIVERSES

Les autres statues
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues et sculptures diverses sont classés par ordre alphabétique pour chaque lieu ainsi que pour les oeuvres isolées. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier. Cliquer sur le lieu recherché et la page détaillant les oeuvres apparaîtra.

Lire la suite : STATUES ET SCULPTURES DIVERSES

LA STATUE DE JACQUES-BENIGNE BOSSUET
 
 
La statue de Jacques-Bénigne Bossuet
 
 
 
La Fontaine Saint-Sulpice située sur la place éponyme devant l’Eglise du même nom abrite quatre statues. Erigée en 1844, elle est l’œuvre de Visconti. Elle a remplacé la fontaine de la Paix et des Arts, édifiée ici en 1807, qui se trouve depuis 1935 dans l’allée du Séminaire. Outre les quatre personnages, la fontaine est également ornée de quatre lions couchés autour du bassin. La statue de Jacques-Bénigne Bossuet est l’œuvre de Jean-Jacques Feuchère (1807-1852).
 
 
Jacques-Bénigne Bossuet (surnommé parfois l'« Aigle de Meaux »), né le 27 septembre 1627 à Dijon (France) et décédé le 12 avril 1704 à Paris était un homme d'Église, évêque de Meaux, prédicateur et écrivain français. Originaire d'une famille de magistrats, il fait ses études secondaires au collège des Jésuites de Dijon, qui lui donnent une éducation classique et un goût pour les langues anciennes (apprentissage du grec et du latin). À 15 ans il vient à Paris pour y poursuivre ses études au collège de Navarre, où il a pour maître Nicolas Cornet. Il y étudie en profondeur la philosophie et la théologie. Bien que destiné au sacerdoce, il côtoie pour quelque temps un milieu mondain : il apprécie Corneille, il s'adonne à l'écriture de vers précieux et fréquente l'Hôtel de Rambouillet. Ordonné sous-diacre à Langres par Sébastien Zamet en 1648, il fait l'expérience d'une conversion religieuse et abandonne sa vie mondaine. C'est l'époque de sa Méditation sur la Brièveté de la Vie, qui porte les traces de ses futurs ouvrages. La même année, il expose l'essentiel de ses idées sur le rôle de la Providence, dans sa Méditation sur la félicité des saints. En 1652, reçu docteur en théologie, il est ordonné prêtre et devient l'archidiacre de Sarrebourg dans le même temps, puis, en 1654, celui de Metz.
 
Jean-Jacques Feuchère, né le 24 août 1807 à Paris, et mort dans la même ville le 26 juillet 1852, est un sculpteur et médailleur français. Fils d'un ciseleur, Jean-Jacques Feuchère commence par travailler pour l'orfèvrerie. Il est l'élève de Jean-Pierre Cortot et de Jules Ramey, professeurs à l'école des beaux-arts de Paris - établissement qu'il ne fréquenta pourtant pas. Il aura pour élève Jacques-Léonard Maillet. En 1848, il participe au concours de la figure sculptée de la République française lancé par le gouvernement provisoire. Le jury retient son projet et on lui commande le marbre en 1849 pour figurer La Constitution. Il l'achève en 1852 et il est inauguré sur la place du Palais-Bourbon en 1854 sous le nom de La Loi. Une des œuvres les plus réputées de Jean-Jacques Feuchère est son Satan (vers 1833) tirant son inspiration du romantisme noir. Il fut un grand collectionneur d'art.
 
Adresse
Place Saint-Sulpice
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.850909
Longitude : 2.333275
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Saint-Sulpice (ligne 4)
Bus : 63/70/86/87/96 arrêt Place Saint-Sulpice
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 6ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Statues et sculptures diverses peuvent vous intéresser.
Retrouvez d’autres articles intéressants portant sur Les statues du 6ème arrondissement.
 
Liens externes sur ce sujet
 
Sources
Dictionnaire historique des rues de Paris
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2017