LES STATUES DE L'HÔTEL-DE-VILLE - LA STATUE DE LOUIS D'ARGENSON
 
 
 
 
La statue de Louis d'Argenson
La statue de René Louis de Voyer de Paulmy marquis d’Argenson (1694-1757) par Louis Martin (1850-1925) se trouve sur la façade sud de l’Hôtel-de-Ville au premier niveau.
 
 
René Louis de Voyer de Paulmy, 2e marquis d'Argenson, est un homme d'État et écrivain français né à Paris le 18 octobre 1694 et mort au château de Segrez à Saint-Sulpice-de-Favières (actuel département de l'Essonne) le 26 janvier 1757. Il fut Secrétaire d'État aux Affaires étrangères de Louis XV de 1744 à 1747, mais il est surtout connu pour ses travaux littéraires et historiques, en particulier ses Mémoires et son Journal. Fils aîné du lieutenant général de police Marc René, 1er marquis d'Argenson (1652-1721) et de Marguerite Le Fèvre de Caumartin, il fait des études de droit et devient très jeune intendant du Hainaut (1720-1724) puis conseiller d'État. Il ne porte cependant guère d'intérêt à ces responsabilités administratives, à la différence de son frère cadet, le comte d'Argenson. Il leur préfère les spéculations théoriques auxquelles il se livre au sein du Club de l'Entresol dont il est membre et où il fréquente les Philosophes, notamment Voltaire. Il s'efforce d'imaginer un système diplomatique inspiré de la politique extérieure du cardinal de Richelieu ainsi qu'une théorie économique qui préfigure le libéralisme. Aussi le maréchal de Richelieu a-t-il dit de lui qu'il était fait pour être Secrétaire d'État dans la République de Platon. En novembre 1744, plusieurs mois après que la France fut officiellement entrée dans la guerre de Succession d'Autriche (1740-1748), aux côtés de la Prusse, il est nommé secrétaire d'État aux Affaires étrangères par Louis XV. Pour rétablir l'hégémonie française en Europe, il cherche à mettre en pratique ses propres idées de système d'arbitrage international au profit de la France et en abaissant l'Espagne, l'Autriche et la Russie. Il s'efforce aussi de favoriser un regroupement des États italiens sous l'égide du Piémont.
 
Jean-Paul Louis Martin, dit Jean-Paul Louis Martin des Amoignes, né à Saint-Benin-d'Azy (Nièvre) le 25 mai 1850, et mort à Nevers (Nièvre) le 30 juin 1925, est un peintre français. Issu d'une famille bien connue dans la région de Saint-Benin-d'Azy, Jean-Paul Louis Martin est le fils de Jacques Martin (1796-1889) et d'Hélène, dite Élise Marotte (1808-1883). Il a un frère menuisier de 14 ans son aîné.Il s'initie à la peinture auprès de Victor Chavet lorsqu'il vient à Saint-Benin, et plus particulièrement au Moulin de la Guesne. Il va exercer son métier comme peintre ambulant, se déplaçant en voiture à cheval. Hector Hanoteau passant devant l'enseigne qu'il avait peinte, s'arrête et l'invite à se rendre à Paris. Attiré par la possibilité de perfectionner son art et sur les conseils de A. Bouveault, il tente sa chance en se rendant à la capitale. C'est à l'atelier d'Hector Hanoteau qu'il débute, puis chez Paul-Joseph Blanc (1846-1904). Il débute au Salon des artistes français de 1881 avec une toile intitulée Un coin de Jardin, et exposera les années suivantes. Il travaille à l'instinct, mais va étudier néanmoins le portrait, les natures mortes et les paysages auprès de ses maîtres. Il réalise ainsi un certain nombre d'œuvres signées de la main d'Hector Hanoteau, comme cela se faisait à cette époque. Il devient membre de la Société des artistes français. Rentré au pays, il s'installe à Nevers et va monter successivement deux ateliers, le premier rue Creuse, le second rue Ferdinand Gambon. Le 25 mai 1899, il épouse Elisabeth Wadeking (1858-1936), également artiste-peintre, originaire d'Hambourg en Allemagne, de parents français.
 
Adresse
Place de l'Hôtel-de-Ville
75004 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.856505
Longitude : 2.352404
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Hôtel-de-Ville (lignes 1, 11)
Bus : 38/47/67/69/72/74/75/76/96 arrêt Hôtel-de-Ville
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 4ème et découvrir les environs
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 4ème arrondissement.
Cet article est lié à la catégorie Les statues de l'Hôtel de Ville, mais aussi à celle des Statues du 4ème arrondissement.
 
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2013