Aide à la recherche / Statues du Luxembourg

LES STATUES DU LUXEMBOURG

Les Statues du Luxembourg

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Luxembourg sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES DU LUXEMBOURG

LES STATUES DU LUXEMBOURG - LE BUSTE DE SAINTE-BEUVE
 
 
 
La statue de Sainte-Beuve
 
 
 
Les travaux en vue de l'implantation du monument à Sainte-Beuve ont été décidés lors d'une réunion de questure du 4 juin 1898. Le monument a été inauguré le 19 juin suivant. L'architecte en était Félix Moure.
 
 
Charles-Augustin Sainte-Beuve est un critique littéraire et écrivain français, né le 23 décembre 1804 à Boulogne-sur-Mer et mort le 13 octobre 1869 à Paris. La méthode critique de Sainte-Beuve se fonde sur le fait que l'œuvre d'un écrivain serait avant tout le reflet de sa vie et pourrait s'expliquer par elle. Elle se fonde sur la recherche de l'intention poétique de l'auteur (intentionnisme) et sur ses qualités personnelles (biographisme). Cette méthode a été critiquée par la suite. Marcel Proust, dans son essai Contre Sainte-Beuve, est le premier à la contester, reprochant de plus à Sainte-Beuve de négliger, voire condamner de grands auteurs comme Baudelaire, Stendhal ou Balzac. L'école formaliste russe, ainsi que les critiques Ernst Robert Curtius et Leo Spitzer, suivront Proust dans cette route. Cette controverse entre Sainte-Beuve et Proust peut aussi se comprendre comme un renversement de perspective de la critique littéraire. En effet, il faut reconnaître à Sainte-Beuve une capacité de critique formelle fondée : il l'a montré avec le Salammbô de Flaubert, si bien que Flaubert lui-même en tint compte dans la suite de son œuvre. Seulement, chez lui, cette analyse semble devoir rester subordonnée à la connaissance de la vie de l'auteur, et c'est là que s'opère le renversement proustien : si rapport il y a entre l’œuvre et la vie de son auteur, pour Proust c'est bien la première qui doit apparaître comme la plus riche source d'enseignements sur le sens profond de la seconde. Ce renversement est à la base de la poétique de Proust et s'incarne dans À la recherche du temps perdu.
Denys Puech, né le 3 décembre 1854 à Gavernac (commune de Bozouls) et mort en décembre 1942 à Rodez, est un sculpteur français. Denys Puech est issu d'une famille d'agriculteurs très modestes. Sa mère qui sait écrire inculquera à ses trois fils le goût d'apprendre. Travaillant le bois en gardant ses moutons sur le causse, il débute comme apprenti chez l’artisan marbrier François Mahoux à Rodez. En 1872, après deux ans de formation, il poursuit son apprentissage à l'École des beaux-arts de Paris dans les ateliers de François Jouffroy puis d'Alexandre Falguière et d'Henri Chapu. En 1881 il obtient son premier succès avec le 2e grand prix de Rome pour Tyrtée chantant les Messéniennes. En 1883, nouveau succès avec le 2e grand prix de Rome pour Diagoras mourant de joie en apprenant le triomphe de ses deux enfants vainqueurs aux Jeux Olympiques. En 1884, il est enfin lauréat du grand prix de Rome pour Mezence blessé. Dès lors il réalise de nombreuses commandes d'État au long de la Troisième République, sculptant entre autres les bustes de Jules Ferry (1895), Sainte-Beuve (1898), Émile Loubet (1901), et pendant son séjour romain comme directeur de la Villa Médicis, celui de Benito Mussolini (1925), qui lui vaudra l'hostilité de ses compatriotes qui se manifestera la même année lors de l'inauguration du Monument de La Victoire sur la place d'Armes de Rodez, en présence du ministre de la marine, Emile Borel1. Il rencontre alors son ami Jérôme Carcopino. Il est l'auteur de la statue de La Musique sur la nouvelle façade de l'Opéra-Comique. Plus jeune membre de l'Académie des beaux-arts en 1905, il est nommé commandeur de la Légion d'honneur le 17 janvier 1908. Il occupa le poste de directeur de la Villa Médicis de 1921 à 1933, et avait épousé le 13 mai 1908 la princesse Anina Gagarine Stourdza (1er juin 1865 - 14 avril 1918), artiste-peintre.
 
Adresse
Jardin du Luxembourg
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.844788
Longitude : 2.333308
 
Comment s'y rendre
Métro : Luxembourg (ligne B)
 
Plan
{gmapfp id="2139" lmap="400" hmap="400" zmap="17"}

A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 6ème et découvrir les environs

Liens
Si vous souhaitez consulter d'autres articles portant sur le 6ème arrondissement
Par ailleurs cet article est lié à la catégorie Les Statues du Luxembourg.
Enfin, il est également rattaché à la catégorie Les statues du 6ème arrondissement.

Liens externes sur ce sujet
 
Sources
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2014