Aide à la recherche / Statues du Luxembourg

LES STATUES DU LUXEMBOURG

Les Statues du Luxembourg

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Luxembourg sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES DU LUXEMBOURG

LES STATUES DU LUXEMBOURG - LA STATUE D'ARCHIDAMAS
 
 
La statue d'Archidamas
 
 
 
Cette statue, Archidamas se préparant à lancer le disque (1887), se trouve près de l’entrée ouest, dans l’axe de l’allée menant au bassin octogonal. Elle est l’œuvre d’Henri Lemaire (1798-1880).
 
 
Cette statue en marbre, exposée au Salon de1887 (n° 2115), a été acquise par l'État, en vertu d'une décision ministérielle en date du 10 juillet 1852, moyennant la somme de 12 000 F., pour être placée au Jardin du Luxembourg. Elle mesure 1.50 m.
 
Philippe Joseph Henri Lemaire, né à Valenciennes, suit très jeune les cours de l'Ecole académique de sa ville natale et gagne sa vie en travaillant chez un notaire puis dans un bureau de loterie. Ayant obtenu une bourse pour poursuivre ses études, il entre à partir de 1816 à l'Ecole des Beaux-arts de Paris où il est l'élève de Pierre Cartellier (1757-1831). En 1819, Philippe Lemaire remporte le deuxième Prix de Rome avec "Enée blessé, guéri par Vénus", puis le premier Prix de Rome en 1821 avec le bas-relief "Alexandre dans la ville des Oxydraques". Philippe Lemaire débute au Salon de Paris de 1827 avec "La Vierge, l'Enfant Jésus et saint Jean-Baptiste". Son style classique, inspiré de l'antiquité, lui vaut de nombreuses commandes officielles. Son œuvre la plus importante est "Le Jugement dernier" pour le fronton de l'église de la Madeleine à Paris. Il travaille pour le Louvre, l'Arc de triomphe de l'Étoile, la Bourse de Lille, Saint-Pétersbourg, etc. Il réalise aussi de nombreux bustes et monuments funéraires. Philippe Lemaire devient membre de l'Institut en 1845 et est élu député de Valenciennes en 1843. Il meurt à Paris en 1880. De nombreuses œuvres de ce sculpteur se trouvent au musée des Beaux-arts de Valenciennes.
 
Archidamas, roi de Sparte au Vème siècle avant Jésus-Christ.
Lacédémone a eu deux rois célèbres de ce nom. Le premier fut élevé au trône au milieu des factions qui déchiraient sa patrie. Sparte, longtemps la rivale d'Athènes, avait été obligée de plier. D'autre part, un tremblement de terre venait de dépeupler presque toute la Laconie. Les Ilotes, ennemis implacables des Lacédémoniens qui leur faisaient subir une rude tyrannie, profitèrent de ce désastre pour se soulever contre leurs oppresseurs, et la guerre qui s'alluma offrit un spectacle effrayant de vengeance et d'atrocités. Malgré leur supériorité numérique, les Ilotes furent repoussés; mais ils n'en continuèrent pas moins de dévaster, par de fréquentes excursions, le territoire lacédémonien. Ce fut dans cette conjoncture fâcheuse que les Spartiates implorèrent le secours des Athéniens, naguère leurs ennemis. Ceux-ci furent assez généreux pour oublier le passé, et se joignirent aux Lacédémoniens afin d'anéantir la puissance des Ilotes. Mais les libérateurs de Sparte ne tardèrent pas à devenir suspects aux habitants d'une ville dont ils avaient empêché la ruine. Les Athéniens furent indignés d'une telle ingratitude. De part et d'autre on courut aux armes, et bientôt la Grèce tout entière ne fut qu'un vaste embrasement. Athènes succomba après avoir obtenu quelques succès, et Archidamas fut choisi pour pacifier les Grecs et juger leurs différends. Trop d'aigreur animait les esprits pour que son intervention fût admise: on reprit donc les hostilités. Archidamas entra dans l'Attique à la tête de 60,000 hommes, après en avoir laissé 30,000 pour défendre la Laconie. En vain le roi de Sparte envoya une députation aux Athéniens avant de commencer la guerre. Ceux-ci ne voulurent rien entendre, et pendant qu'on désolait leur territoire, ils s'enfermèrent tranquilles dans leurs murailles. La guerre continua plusieurs années sans avantage marqué, jusqu'à ce que la peste s'étant déclarée à Athènes, ce peuple fier et indomptable se vît forcé de demander la paix. Archidamas, se rappelant la réception faite précédemment à ses députés, la refusa. On se battit avec rage. Les Platéens, alliés d'Athènes, furent assièges et obligés de se rendre à discrétion. Sparte les abandonna aux Thébains, leurs ennemis acharnés, qui les égorgèrent sans pitié, avec les Athéniens qui trouvaient dans leur ville. Ce fut quelque temps après cette victoire qu'Archidamas mourut, 426 ans avant J.-C.
Les particularités de la vie du second Archidamas, roi de Sparte, sont inconnues; nous savons seulement qu'il était fils et successeur d'Agésilas-le-Grand; qu'il triompha à diverses reprises des ennemis de sa patrie, et qu'il mourut en la défendant, les armes à la main.
 
Adresse
Jardin du Luxembourg
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.846024
Longitude : 2.333856
 
Comment s'y rendre
Métro : Luxembourg (ligne B)
Bus : 21/27/38/82/84/85/89 arrêt Luxembourg
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 6e arrondissement.
D’autres articles concernant les Statues du Luxembourg sont disponibles.
Par ailleurs, retrouvez d’autres statues dans la catégorie Les Statues du 6ème arrondissement.
 
 
Sources
Divers Internet
Wikipedia
Photo R. Desenclos 2011