Aide à la recherche / Statues du Luxembourg

LES STATUES DU LUXEMBOURG

Les Statues du Luxembourg

Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les statues du Luxembourg sont classés par ordre alphabétique.

Lire la suite : STATUES DU LUXEMBOURG

LES STATUES DU LUXEMBOURG - LA STATUE DE PSYCHE
 
 
La statue de Psyché
 
 
Ce marbre a été exposé au Salon de 1889. La même année, le modèle en plâtre a figuré à l'Exposition Universelle. Ce dernier se trouve au Musée de Sète où il a été envoyé par l'Etat, en 1891. Cette statue a été mise en dépôt au Sénat en 1923. Elle est l’œuvre de Madame Léon Bertaux (1825-1909). La statue en marbre mesure 1.8 m.
 
 
Psyché (en grec ancien Ψυχή / Psykhế) est un personnage qui apparaît dans un roman qu'Apulée a écrit entre 160 et 180, les Métamorphoses (4, 28-6,24). On a longtemps cru que cet épisode s'inspirait d'un original grec. Mais le personnage d'Apulée n'a pas les caractéristiques physiques de l'allégorie de l'âme que l'on trouve dans l'iconographie gréco-romaine: il en est distinct parce qu'il ne possède pas d'ailes de papillon. Apulée se réfère essentiellement à la vie humaine de Psyché qui ne dispose, par conséquent, pas encore de ses attributs divins. Seul le dernier paragraphe de cette histoire (table 24) évoque la déification de la princesse. Dans les Métamorphoses, l'histoire de Cupidon et Psyché est présentée sous la forme d'un récit enchâssé dans l'œuvre principale, raconté par une vieille femme à une jeune fille enlevée par des brigands, dans le but de lui changer les idées. L'histoire terminée, Apulée fait malicieusement dire à son héros Lucius, changé en âne, qu'il « se désolait de ne pas avoir de tablettes ni de stylet pour prendre en note une si belle histoire » (VI, 25, 1), ce qui peut signifier que l'auteur s'est réellement inspiré d'un conte oral.
 
Hélène Bertaux, plus connue sous le nom de Madame Léon Bertaux, née Joséphine Charlotte Hélène Pilate à Paris le 4 juillet 1825, et morte à Saint-Michel-de-Chavaignes le 20 avril 1909, est une sculptrice française et une militante des droits des femmes. Elle commence son activité artistique en 1837 aux côtés du compagnon de sa mère, le sculpteur Pierre Hébert. Elle y réalise de nombreuses sculptures de petites dimensions, telles que des pendules, très prisées à cette époque, avant de se tourner vers des œuvres d'une taille plus importante. Mariée puis séparée de son premier mari, elle signera ses œuvres, dès 1854, sous le nom de « Madame Léon Bertaux », du nom de son second mari, Léon Bertaux (mort en 1915), qu'elle épouse en 1866, après la mort de son premier mari en 1865.
 
Adresse
Jardin du Luxembourg
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.848114
Longitude : 2.336628
 
Comment s'y rendre
Métro : Luxembourg (ligne B)
Bus : 21/27/38/82/84/85/89 arrêt Luxembourg
 
Plan
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 6e arrondissement.
D’autres articles concernant les Statues du Luxembourg sont disponibles.
Par ailleurs, retrouvez d’autres statues dans la catégorie Les Statues du 6ème arrondissement.
 
Liens externes sur ce sujet
Sources
Wikipedia
Site Sénat
Photo R.Desenclos 2017