LE PORTAIL ITINERANT / THE MOVING DOORWAY
 
 
Le Portail itinérant
 
 
Au débouché de la rue de la Reynie, qui forme là une petite place, une étroite façade moderne à six fenêtres arbore un élégant portail.
 
 
Ce portail se trouvait autrefois 6, rue Courtalon où il ornait l’hôtel des Marchandes Lingères qui ouvrait sur la place Sainte-Opportune. Au début du XXème siècle, un plan d’élargissement prévoyant la destruction de l’hôtel, des historiens réclamèrent la conservation du porche, dont le médaillon de marbre noir porte l’inscription ci-dessus. On le démonta pour le transporter au Square des Innocents. En 1977, il émigra de nouveau vers la place Edmond-Michelet avant d’être déplacé de quelques mètres à son emplacement actuel, au 22 de la rue Quincampoix. La corporation des Marchandes Lingères réunissait les femmes faisant commerce de « toiles de lin, chanvre, baptiste, linon, fils, dentelles et généralement toutes sortes d’ouvrages en toiles ». Celles-ci avaient la haute main sur la Halle aux toiles, où la statue de Sainte Véronique était chargée de la protéger. Ce fut le seul corps de métiers parisiens exercé uniquement par des femmes.
Le Portail itinérant
At the opening of the Rue de la Reynie, which forms a small place, close a narrow modern façade with six windows features a stylish portal. This portal was once at 6 Courtalon street where he decorated the hotel of the Merchant Lingerie which opened on the Place Sainte-Opportune. In the early twentieth century, an expansion plan planned the destruction of the hotel, historians demanded the preservation of the porch, with black marble medallion bearing the inscription above. It has been dismantled for transport to the Square des Innocents. In 1977, he migrated back to the Place Edmond Michelet, before being moved a few meters to its present location at 22 Street Quincampoix. The Guild of Merchant Lingerie gathered the women trading in “webs of linen, hemp, Baptist, lawn, son, lace and generally all kinds of fabricated canvases”. They had the upper hand on the canvas Hall, where the statue of Saint Veronica was in charge of protecting them. This was the only Parisian trades exercised only by women.
 
Adresse
22, rue Quincampoix
75004 PARIS
 
GPS 
Latitude : 48.859917
Longitude : 2.350041
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Rambuteau (ligne 11)
Bus : 38/47 arrêt Les Halles-Centre Georges Pompidou
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur
Le 4ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Vestiges peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Paris secret
Photo R.Desenclos 2010