LES ARCHITECTES DE LA CAPITALE

Architectes de la capitale

Cet article est une aide à la recherche. Il renvoie aux articles portant sur les Architectes de Paris. Le classement est effectué par ordre alphabétique des noms.

 

Lire la suite : ARCHITECTES DE LA CAPITALE

LES ARCHITECTES DE PARIS - LES GABRIEL
Les immeubles de la fabrique rue François Miron
Les Gabriel ont marqué l'architecture française pendant un siècle.

GABRIEL JACQUES IV (1630-1686)
Jacques IV Gabriel est le fils de Jacques II Gabriel, architecte et père de Jacques V, également architecte. Son mariage avec Marie Delisle, cousine de Jules Hardouin-Mansart, en fait le beau-frère de l’architecte Pierre Delisle.

  • Pont-Royal (Paris 1er et 7ème arrondissements). 1685-1689. Jacques IV Gabriel s’est occupé du suivi des travaux, selon les plans de Jules-Hardouin-Mansart.

GABRIEL JACQUES V (1667-1742)

Membre de la célèbre lignée d’architectes, il est le père d’Ange Jacques Gabriel.

  • Maisons. 14, rue François Miron et 17, rue des Barres (Paris 4ème). La maison du 14, rue François Miron, construite pour le notaire Camuset, fait suite aux maisons des numéros 2 à 12 de la fabrique Saint-Gervais construites en 1733 par l’architecte Jacques Vinage. La maison du 17, rue des Barres fait suite à celle du 14, rue François-Miron.
  • L’Hôtel de Varangeville, 217, boulevard Saint-Germain (Paris 7ème) de 1704.Cet hôtel particulier est devenu maison de l’Amérique latine après une surélévation et des transformations qui l’on rendu méconnaissable
  • Hôtels 3, 5, 22, 23 et 25, Place Vendôme, dont les façades ordonnancées sont dues à Jules-Hardouin-Mansart (début du XVIII°)
  • Palais Bourbon et Hôtel de Lassay (Paris 7ème). Travaux en 1724, en collaboration avec Jean Aubert, ceci après l’intervention de Jean Calleteau.


GABRIEL ANGE-JACQUES (1698-1782)

Fils de Jacques V Gabriel, Ange Jacques Gabriel continua l’œuvre de son père à Bordeaux et à la Rochelle.Nommé premier architecte du roi en 1742, il a laissé une œuvre considérable qui fait de lui l’un des plus grands architectes français.

  • La Place de la Concorde. (1756-1770), initialement nommée Place Louis XV. Sous le règne de Louis XV, la Ville de Paris voulut créer sa place royale, à l’exemple de celles érigées sous les règnes d’Henri IV (la Place des Vosges) et de Louis XIV (Les places des Victoires et Vendôme). A la suite d’un concours d’idées le site fut choisi et l’architecte désigné : Ange-Jacques Gabriel. Contrairement aux autres places royales, le site fut largement ouvert sur l’extérieur. A l’origine la place était bordée de fossés, de balustrades et de guérites. Les statues initialement prévues par Gabriel ne furent pas exécutées et ce n’est qu’au siècle suivant qu’elles reçurent les statues des villes de France actuellement en place.
  • Les bâtiments du côté nord fournissent une perspective intéressante, les autres côtés étant libres, ce qui en fait une place unique en son genre.
  • Les façades en retour sur la rue Royale situées entre la place et la rue du Faubourg Saint Honoré ont fait l’objet d’une étude de Gabriel, afin que son architecture s’harmonise avec celle de la place. Les constructeurs et leurs architectes étaient donc obligés de respecter les façades types dessinées par Gabriel.
  • La façade nord de l’Ecole militaire (Paris 7ème), face au Champ de Mars, de 1766.

Liens
D’autres articles portant sur les Architectes de la capitale sont disponibles.

Vous pouvez être intéressés par des articles concernant l’Architecture.
Consultez également notre Dictionnaire d’Architecture.

Sources
Wikipedia
Dictionnaire visuel des architectes de la capitale.
Photo des Mais
ons de la Fabrique de Saint-Gervais, rue François Miron (Paris 4ème).. Richard Desenclos 2009