DICTIONNAIRE D'ARCHITECTURE - L'ACROTERE

 

L'Acrotère

Dans l'architecture classique, grecque et romaine antique, un acrotère (du grec ancien ἀκρωτήριον, puis du latin acroterium) est un ornement sculpté disposé au sommet ou sur les deux extrémités d'un fronton, ou sur un pignon.

 

Dans l'architecture moderne, on appelle mur acrotère, en abrégé acrotère, un muret situé en bordure de toitures-terrasses pour permettre le relevé d'étanchéité. Cette appellation a largement remplacé, en France, celle, originale, de « mur besquaire » qu'on trouve en Belgique. Au Québec, cette appellation est inconnue et on utilise couramment le mot « parapet » pour dénommer ce relevé au périmètre des toitures plates ou à faible pente. Dans le vocabulaire ferroviaire, les acrotères désignent également les jupes latérales situées en toiture et sur les bords du châssis, et qui servent à protéger les éléments mécaniques ou électriques qui y sont montés.

Liens
Vous pouvez être intéressés par d’autres articles portant sur l'Architecture.
Consultez par ailleurs notre Dictionnaire d'Architecture.
Enfin sachez que vous pouvez retrouver les Architectes de la capitale dans une catégorie dédiée.


Source
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2012
Photo de la façade de l’église Saint-Roch, rue Saint-Honoré, Paris 1er arrondissement