L'HÔPITAL FERNAND WIDAL

L'Hôpital Fernand Widal


Les 360 lits que compte cet hôpital ont une forte longue histoire. En 1653, Vincent de Paul créa l'hôpital de Saint-Nom de Jésus, rue du Faubourg Saint-Laurent (l'actuel Faubourg Saint-Martin), pour y accueillir quarante vieillards.



La Révolution passée, on transféra les malades dans l'ancien couvent des Récollets tout proche, qui devint l'Hospice des incurables pour hommes, celui des femmes étant situé rue de Sèvres. Quant à l'hôpital du Saint-Nom de Jésus, il fut transformé, en 1802, en Maison de santé, longtemps appelé hospice Dubois, du nom d'un chirurgien célèbre, Antoine Dubois (1756-1837). Trop à l'étroit dans ses locaux, l'hôpital fut à nouveau transféré dans l'ancien couvent des Filles de la Charité en 1816. A la suite du percement du boulevard Magenta et de la construction de la Gare de l'Est, ladite Maison fut transférée au 200 de la rue du Faubourg-Saint-Denis. Bien que les nouveaux bâtiments fussent destinés à des gens de condition modeste, des patients cousus d'or venaient s'y faire soigner par pingrerie. En 1897, le docteur Fernand Widal prit la direction d'un service de la Maison à l'âge de 35 ans et y installa un laboratoire très moderne, où il mena des travaux qui eurent un retentissement immense et le rendirent célèbre. Son nom sera donné à l'établissement en 1959. Son buste se trouve dans la cour d'honneur près du porche d'entrée. Aujourd'hui cet hôpital est le premier centre antipoison de Paris. Il comporte également un centre moderne de gérontologie.

Adresse
200, rue du Faubourg Saint-Denis
75010 Paris

Comment s’y rendre
Métro/RER : Gare du Nord (lignes B, D, E, 4, 5)
Bus : 35/38/39 arrêt Gare du Nord

Plan



Liens
Retrouvez d’autres articles concernant le 10ème arrondissement
D’autres articles portant sur Les Hôpitaux et la Santé peuvent vous intéresser

Liens externes
http://hopital-lariboisiere.aphp.fr/

Sources
Paris Sciences
Photo Wikipedia