LA RUE DU BOULOI
 
 
La rue du Bouloi
 
 
 
Cette rue se nommait précédemment rue du Bouloir. En 1359, rue aux Bulliers ou rue aux Boulliers, dite cour Bazile. Origine du nom : Altération du nom d'un ancien hôtel.
 
 
Les fermiers-généraux achetèrent l'hôtel Séguier, pour en faire le leur, vers 1688, et quel bouleversement n'entraîna pas l'installation de nombreux bureaux ! Les rouliers entraient à l'hôtel des Fermespar la rue du Bouloi ; du même côté il y avait des écuries et des magasins, qui dans la suite servirent de remises aux messageries Laffitte-et-Caillard.
2 – Emplacement, en 1640, de l’hôtel du lieutenant civil Antoine Dreux d’Aubray. La fille du propriétaire, en 1670, n'était autre que la célèbre marquise de Brinvilliers, suppliciée publiquement en place de Grève en 1679 pour la fameuse "affaire des Poisons". De nombreux propriétaires se succédèrent à cette adresse et le dernier fut le charcutier Véro en 1819, qui remplaça l’immeuble par la maison actuelle et le passage qui porte actuellement son nom. Accès ouest à la Galerie Véro-Dodat.Cale « La Belle Epoque », de 1823.
2bis à 4ter – On trouvait ici, à la fin du XVIème siècle, près d’une croix dont le souvenir se trouve dans le nom de la rue Croix des petits-Champs, proche, un hôtel qu’achetèrent, en 1579, François du Plessis, seigneur de Richelieu et sa femme. Là naquit, le 9 septembre 1585, Armand-François du Plessis, futur cardinal de Richelieu.
3 – Au XIXème siècle se trouvait ici un meublé : l’hôtel de Suède.
5 - Au XIXème siècle se trouvait ici un meublé : l’hôtel du Bouloir, de 1769 à 1860.
9 – Emplacement de l’hôtel meublé Notre-Dame, de 1705 à 1796. Bureau des diligences pour Rouen, Le Havre et Dieppe, et pour Orléans, Limoges, Bordeaux et Pau en 1822, puis des Boulonnaises, pour Auteuil, Boulogne et Saint-Cloud et des Jumelles en 1868.
11 – Façade et porte remarquables.
13 - Au XIXème siècle se trouvait ici un meublé : l’hôtel d’Allemagne après 1808, auparavant, hôtel du Croissant.
16 - Au XIXème siècle se trouvait ici un meublé : l’hôtel des Jumelles.
17-21 – La Ferme des tabacs. Entresol, fenêtres du second étage remarquables. A cet emplacement se trouvait, jusqu'en 1631, le couvent des religieuses du Saint-Sacrement. Au 19e siècle, les deux cours servirent de garage aux diligences qui partaient de l'immeuble en face. Au début du 20e siècle, les bâtiments et les cours furent occupés par la SNCF.
20 – Emplacement de 1739 à 1810 de l’hôtel de Pellegrin de Lestang, hôtel meublé de Grenoble en 1827, d’Albion en 1858. Ecole libre de jeunes filles avant 1906, démolie en 1934.
21 - Au XIXème siècle se trouvait ici un meublé : l’hôtel du Nord. Porte.
22-26 – Emplacement d’un très vaste hôtel allant jusqu’à la rue Jean-Jacques Rousseau.
25 – Hôtel Louvre-Forum.
 
Adresse 
Rue du Bouloi
75001 PARIS

GPS
Latitude : 48.863515
Longitude : 2.340620

Comment s'y rendre

Métro : Châtelet-Les-Halles (lignes 1, 4, 7, 11, 14, A, B, D) 72, arrêt Louvre-Rivoli
Bus : 72 arrêt Louvre-Rivoli, 67/74/85 arrêt Coquillière-Les Halles

Plan


A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte Paris 1er et découvrir les environs.

Liens

Si vous souhaitez consulter d’autres articles portant sur le 1er arrondissement.
Retrouvez d’autres articles portant sur Les rues.

Liens externes sur ce sujet

Sources
Dictionnaire Historique des rues de Paris
Photo R.Desenclos 2011