Aide à la recherche / Rues

LES RUES

Les rues de Paris
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les rues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : RUES

LA RUE DE CONDE
 
 
La rue de Condé
 
 
 
La rue de Condé est une rue du sixième arrondissement. Elle commence au Carrefour de l’Odéon et finit rue de Vaugirard. Elle mesure 265 mètres.
 

Cette rue a été percée vers 1520 sur d’anciens vignobles qui s’étendaient entre les rues Monsieur-le-Prince, de Vaugirard, de Tournon et des Quatre-Vents. Elle reçut en 1612 son nom actuel, Henri de Bourbon, Prince de Condé y ayant fixé cette année-là sa résidence parisienne.
 
1 – Façade et toitures sont inscrites à l’inventaire des monuments historiques.
3 – Immeuble qu’habita l’auteur dramatique Louis Picard, né en 1769, auteur de l’opéra-comique Les Visitandines qui, obtint en 1792, un éclatant succès. D’avocat, il devint dès lors acteur et directeur de troupe tout en composant de jolies comédies qui le firent entrer à l’Académie en 1807. Il dirigea l’Opéra qu’il quitta en 1816, pour diriger l’Odéon où il resta cinq ans. Balcon remarquable, façades inscrites à l’inventaire des monuments historiques.
5 - Emplacement d'une maison qui faisait partie de l'Académie d'équitation d'Arnolfini. Immeuble du XVIIIe siècle. Les immeubles numéros impairs, entre le 5 et le 15 inclus sont contemporains de l'ouverture de la rue de l'Odéon, en 1780. Le comte de Provence avait traité avec les entrepreneurs Pécoul, Carrenet et les Armand pour la construction des maisons le long des rues nouvelles pour pouvoir revendre les immeubles achevés. Les façades ont été traitées avec des éléments communs.
8 – Immeuble où George Sand habita en 1848, l’appartement de garçon que son fils Maurice y avait. Ferronneries, ancien numérotage.
9-15 – Emplacement jusqu’en 1764 de l’Hôtel de Condé, depuis 1612 dans la famille. Il fut rasé par Louis XV qui fit construire le Théâtre de l’Odéon et ses alentours. Le marquis de Sade naquit ici en 1740.
9-11 - Ces immeubles constituaient un ensemble bâti par Louis Delarbre en 1790. Dénaturés.
10 – Hôtel construit par le maître maçon Pierre Convers, en 1754, pour le notaire Aleaume. Hôtel de Machelet de Velye en 1779. Entre 1880 et 1925 Collège de Jeunes Filles Sévigné. Actuellement maison des religieuses Saint-Dominique. Consoles, ferronneries. La façade sur rue et la toiture correspondante ainsi que la rampe en fer forgé de l’escalier sont inscrits.
12 – Petit-Hôtel de Sourdéac, Antoine Portal, médecin de Louis XVIII et de Charles X, y habita. L'hôtel a été construit en 1713.
11-13-15 – Maisons construites à la fin du 18ème siècle sur l’emplacement de l’Hôtel de Condé.
13 - Victor Gautron du Coudray, (1868-1957), poète érudit, archéologue, peintre conservateur de musée, demeura à cette adresse dans les années 1930. L'immeuble date du XVIIIe siècle.
14 – Hôtel construit par Jacques Gontier, conseiller au parlement de Paris. L'hôtel porte le nom de Claude Trutat, notaire au Châtelet, qui l'a acheté et occupé au XVIIIe siècle. Un salon a été décoré de dessus-de-porte par Joseph François Parrocel, en 1776. En 1815, Hôtel de Quatremère de Quincy qui l'a habité jusqu'à sa mort. Une pièce à plafond à poutres et à solives, un salon à lambris et un petit cabinet sont classés.
18 – Hôtel de la Paluz vers 1750, du marquis Delarue de Mareilles en 1789, où habita le docteur Orfila, particulièrement versé dans la chimie et l’anatomie, auteur d’un Traité des Poisons, créateur d’un musée d’anatomie pathologique, mort en 1853. Un pensionnat succéda à Madame Orfila. Escalier du petit hôtel situé au fond de la cour est remarquable.
20 – Hôtel François de la Chapelle appartenant en 1612 à Nicolas Vieillard, puis à son neveu et à son petit-neveu, seigneur de Malassis, trésorier de France à Orléans, qui le légua à Poncher, conseiller du roi. Pascal et sa famille l’habitèrent de 1634 à 1635. Il fut vendu en 1767 à François de la Chapelle, seigneur de Sénant. Cour avec une vieille maison.
22 – Avant son mariage avec Camille Desmoulins, sa fiancée, Lucile Duplessis, habitait avec ses parents dans cette maison.
24 – Hôtel de Gramont-Caderousse du 17ème siècle. Escalier à rampe en fer forgé, puis en bois sculpté. Plaques armoriées aux paliers de l’escalier avec la devise « Seul contre tous » et la date « 1691 ».
26 – Hôtel Testu construit vers le milieu du 17ème siècle pour Charles Testu, chevalier du Guet. Il appartint ensuite à ses héritiers, puis en 1710 au conseiller Augé. Beaumarchais y fut locataire de 1763 à 1776. Il y composa Le Barbier de Séville en 1775. Hôtel du Mercure de France depuis 1887. Ferronneries, balcon avec le monogramme A.C.
28 – Hôtel Le Rebours appartint de 1763 jusqu’à la Révolution au président aux enquêtes Le Rebours qui émigra. Revenu en France pour éviter la confiscation de ses biens, il fut arrêté et fit partie de la « Journée des Présidents », décapités le 14 juin 1794. Escalier.
30 – Hôtel Alquier du 18ème siècle. Hôtel construit par Jean-François Blondel en 1733-1735. où le baron Alquier (1752-1820), procureur du roi, maire de la Rochelle, député de l’Aunis aux états généraux, conventionnel, régicide, membre du Conseil des Anciens, ministre puis ambassadeur, habita au début de la Révolution. Il a été ensuite occupé par le fils du conventionnel Philippe Lebas, précepteur du futur Napoléon III. Façade, porte à vantaux sculptés, mascaron, mansarde à poulie.
34 – Hôtel meublé de Tréville en 1768. Ici se trouvaient les écuries du Maréchal d'Ancre dont l'hôtel particulier se situait au 10 rue de Tournon.
31 – Toit à deux étages de mansardes.
 
Adresse
Rue de Condé
75006 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.850515
Longitude : 2.338029
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Odéon (lignes 4-10)
Bus : 70/63/86/87/96 arrêt Odéon
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 6ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 6ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Rues peuvent vous intéresser.
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Dictionnaire historique des rues de Paris
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2017