Aide à la recherche / Rues

LES RUES

Les rues de Paris
Cette liste est une forme d’aide à la recherche. Les articles concernant les rues sont classés par ordre alphabétique. Une indication de l’arrondissement permet de retourner facilement dans celui-ci en cliquant en haut de la page sur « Paris », puis « Arrondissement » et enfin le numéro de ce dernier.

Lire la suite : RUES

LA RUE DES CARMES
 
 La rue des Carmes
 
La rue des Carmes est une rue du cinquième arrondissement. Elle commence boulevard Saint-Germain et se termine rue Lanneau. Elle mesure 208 mètres.
 
 
Cette rue a été percée en 1250 sur le clos Bruneau. Elle doit son nom au couvent des Carmes qui y avait son entrée.
 
3 – Emplacement de l’entrée du couvent des Grands-Carmes. Actuellement religieuses de Sainte-Clotilde.
17 – Le Collège des Lombards et le séminaire des Irlandais.
Le collège des Lombards fut fondé en 1334 par le cardinal André de Cheni, originaire de Florence, évêque d’Arras, puis de Tournai, pour onze boursiers, fils de Lombards, qui, originaire de Florence, Modène et Plaisance n’avaient pas réussi à faire fortune à Paris. Son nom officiel était la Maison des Pauvres Ecoliers italiens de la Charité de la Bienheureuse Marie. Très prospère jusqu’au XVIème siècle, le collège périclita au point d’être presque en ruine lorsqu’il fut cédé, en 1677, à une communauté irlandaise fondée un siècle avant à Paris par Patrice Maginn et Malachie Kelli. Restaurée, cette maison devint, dès ce moment, un séminaire et un lieu de retraite, un asile pour les prêtres missionnaires irlandais. Reconstruite en 1760, elle ne fut plus que maison de retraite, les étudiants ayant été installés au collège des Irlandais, rue des Irlandais. Fermé à la Révolution, prison sous la Terreur, cet établissement ne fut pas vendu puisqu’il était propriété étrangère. Aussi, Louis XVIII put-il le restituer à l’Eglise irlandaise. A cette époque, le collège des Ecossais, le séminaire des Anglais et le séminaire des Irlandais fusionnèrent et eurent un établissement unique, celui de la rue des Irlandais. Loué, l’ex-collège fut occupé en partie, en 1858, par des libraires-éditeurs, puis en 1872, par le Comité ouvrier, cercle catholique fondé par Albert de Mun. Son ancienne chapelle, qui portait alors le vocable Jésus-Ouvrier, est affectée, depuis 1925, au rite syrien-catholique. C’est l’Eglise Saint-Ephrem. Le portail de cette chapelle, bâtie en 1760 par Bofery, contraste avec les vieilles maisons voisines. D’ordre corinthien, il sert de fond à un porche elliptique, décoré de colonnes et de pilastres ioniques, dont l’entablement est terminé par un fronton brisé. Son tympan portait jadis les armes de l’abbé de Vaubrun, du collège de Sorbonne, qui avait fourni la somme nécessaire à la construction de cette chapelle dont la façade est classée. A l’intérieur, dans l’allée centrale, des pierres tombales rappellent les prêtres irlandais qui y furent inhumés et une inscription mentionne les personnes bienfaitrices de l’œuvre du Comité ouvrier des victimes de l’incendie du Bazar de la Charité, le 4, mais 1897.
 
Adresse
Rue de Carmes
75005 PARIS
 
GPS
Latitude : 48.
Longitude : 2.
 
Plan
 
Comment s'y rendre
Métro : Maubert-Mutualité (ligne 10)
Bus : 47/87/86/24/63 arrêt Maubert-Mutualité
 
A voir dans les environs
Vous souhaitez en savoir plus sur les sites intéressants qui se trouvent à proximité, vous pouvez utiliser nos cartes interactives.
Naviguer sur la carte du 5ème arrondissement et découvrir les environs.
 
Liens
Vous pouvez être intéressés par d'autres articles sur Le 5ème arrondissement.
D’autres articles concernant Les Rues peuvent vous intéresser
 
Liens externes sur ce sujet
-
 
Sources
Dictionnaire historique des rues de Paris
Wikipedia
Photo R.Desenclos 2017